J’ai testé : dévidoir et bobinoir

Fini les pelotes faites à la main ! Fini les heures passées à enrouler un fil autour d’un morceau de papier. Après des années d’hésitations, j’ai enfin investi dans le bon matériel : je me suis offert un dévidoir et un bobinoir. A quoi servent-ils et est-ce vraiment un achat utile ? Faisons un petit aperçu.

Si vous êtes débutant en tricot, vous ne saviez peut-être pas que dans la majorité des cas, la laine est vendue en écheveaux et non en pelotes. Comme il est impossible de tricoter à partir des écheveaux (je vous déconseille d’essayer), vous devez à chaque nouveau projet les transformer vous-mêmes en pelotes. Une opération qui peut s’avérer très chronophage, c’est le moins que l’on puisse dire !

Depuis des années que je tricote, j’ai toujours déroulé mes écheveaux « à l’ancienne », comme le faisait ma grand-mère dans les souvenirs de mon enfance. A une exception près : si elle utilisait les bras d’une personne consentante, j’avais plutôt recours à deux chaises installées l’une à côté de l’autre. La fabrication d’une pelote pouvait me prendre entre 15 et 30 minutes au minimum en fonction de son poids et de sa longueur, ce n’est donc pas étonnant, que finalement j’ai eu pitié de ce temps perdu.

Pour faire simple, un dévidoir est un objet qui vous remplace la personne consentante et ses deux bras ou les deux chaises installées côte à côte. Quant au bobinoir, il vous fait l’effet d’un morceau de papier sur lequel vous enroulez votre fil. Vous fixez votre écheveau sur le dévidoir, vous le régler en fonction du diamètre de l’écheveau, vous fixez le bout du fil sur le bobinoir et vous commencez à tourner la manivelle. Le tour est joué, c’est aussi simple que ça !

Certes, ces pelotes ont peut-être moins de charme que celles fabriqués à la main (et encore, ça reste à prouver), mais elles vous permettent d’effectuer un gain de temps incroyable ! Maintenant, mes pelotes sont faites en moins de cinq minutes, et je préfère de loin consacrer ce temps gagné à tricoter ou à lire. Uu à écrire dans ce blog, par exemple.^^

Pour résumer, je suis vraiment ravie de mon achat et je me demande pourquoi je ne l’ai pas acheté avant (même si mon mari me dit en se moquant, qu’en utilisant cet engin, je ressemble à une Marie-Antoinette). Et vous, quel méthode utilisez-vous pour la fabrication de vos pelotes ?

Share Tweet Pin It +1
Previous PostPoint tricot du dimanche
Next PostMes projets de tricot automne 2017

3 Comments

  1. rachel
    3 mois ago

    tout un chouette test…cela tourne tourne…et de bien belles pelotes sisisisisisi…

    Reply
  2. josie77
    2 mois ago

    bonjour,

    je découvre ton site! alors moi j’ai le bobinoir mais pas encore investi dans le dévidoir, je gagne du temps mais bon…… je vais peut-être le commander pour noël qui sait? 🙂

    Reply
    1. Anna Autumnalys
      2 mois ago

      Bienvenue à toi et merci pour ton commentaire 🙂
      Du coup, tu fais comment sans le dévidoir ? ca me parait assez compliqué d’utiliser l’un sans l’autre… mais au moins tu a de jolies pelotes toutes rondes 🙂

      Reply

Leave a Reply