Une ville sur la Volga

Ce n’est pas facile de reprendre le travail après deux semaines de vacances passées au soleil avec la famille. Surtout lorsqu’au retour on découvre la température du mois de novembre et le ciel de plomb juste au-dessus de sa tête. Mais en même temps, avec un temps pareil, c’est tout aussi bien d’être à la maison, bien assise dans son fauteuil, avec une tasse de thé bien chaud et plein de projets pour ses prochaines vacances…

Je profite donc de ces quelques moments de calme pour revenir vers mon blog avec quelques photos prises lors de mon voyage en Russie.

On me demande souvent de quelle région et de quelle ville je viens. Cependant, dans la plupart des cas, le nom de Volgograd n’évoque pas grand chose à mes interlocuteurs. Pourtant, c’est une des rares villes russes que l’on voit apparaître sur presque toutes les cartes européennes 🙂 Il faut dire aussi que cette ville a deux fois changé de nom en suivant le cours de l’histoire russe : Tzaritsyne avant la Révolution, Stalingrad pendant une grande partie de l’époque soviétique et surtout pendant la Seconde Guerre mondiale qui l’avait fait connaître.

Une autre précision importante concernant cette ville : en général, les étés sont TRES chauds (tandis qu’en hiver le température peut baisser jusqu’à moins de 25 degrés…) Cet été n’était donc pas une exception avec 38-39 degrés à l’ombre et les nuits pas assez rafraîchissantes. Mais qu’est-ce que ça fait du bien de se réchauffer un peu et de sentir enfin les vraies températures estivales !

   

Ce n’est pas facile de reprendre le travail après deux semaines de vacances passées au soleil avec la famille. Surtout lorsqu’au retour on découvre la température du mois de novembre et le ciel de plomb juste au-dessus de sa tête. Mais en même temps, avec un temps pareil, c’est tout aussi bien d’être à la maison, bien assise dans son fauteuil, avec une tasse de thé bien chaud et plein de projets pour ses prochaines vacances…

Je profite donc de ces quelques moments de calme pour revenir vers mon blog avec quelques photos prises lors de mon voyage en Russie.

On me demande souvent de quelle région et de quelle ville je viens. Cependant, dans la plupart des cas, le nom de Volgograd n’évoque pas grand chose à mes interlocuteurs. Pourtant, c’est une des rares villes russes que l’on voit apparaître sur presque toutes les cartes européennes 🙂 Il faut dire aussi que cette ville a deux fois changé de nom en suivant le cours de l’histoire russe : Tzaritsyne avant la Révolution, Stalingrad pendant une grande partie de l’époque soviétique et surtout pendant la Seconde Guerre mondiale qui l’avait fait connaître.

Une autre précision importante concernant cette ville : en général, les étés sont TRES chauds (tandis qu’en hiver le température peut baisser jusqu’à moins de 25 degrés…) Cet été n’était donc pas une exception avec 38-39 degrés à l’ombre et les nuits pas assez rafraîchissantes. Mais qu’est-ce que ça fait du bien de se réchauffer un peu et de sentir enfin les vraies températures estivales !

   

Avec ma maman ^^

 

Une photo un petit peu triste pour moi car il s’agit d’un manége que j’aimais bien lorsque j’étais gamine. Maintenant il est abandonné en plein milieu du parc… C’est assez frustrant mais en même temps ça me rappelle de bons souvenirs.

La colline Mamaëv, un endroit chargé d’histoire et d’émotions qui est aussi le symbole de la ville. Malgré l’austérité apparente des statues, c’est vraiment très joli, j’y vais à chaque fois que je retourne chez moi.

   

Une partie de mon voyage se passe toujours dans un train de nuit et j’en suis ravie. J’adore les trains ! Je m’y sens comme dans une bulle, c’est confortable et reposant, un pure bonheur.

Enfin, quelques fragments de Moscou, une étape obligatoire entre ma ville et la France…

A très bientôt !

Avec ma maman ^^

 

Une photo un petit peu triste pour moi car il s’agit d’un manége que j’aimais bien lorsque j’étais gamine. Maintenant il est abandonné en plein milieu du parc… C’est assez frustrant mais en même temps ça me rappelle de bons souvenirs.

La colline Mamaëv, un endroit chargé d’histoire et d’émotions qui est aussi le symbole de la ville. Malgré l’austérité apparente des statues, c’est vraiment très joli, j’y vais à chaque fois que je retourne chez moi.

   

Une partie de mon voyage se passe toujours dans un train de nuit et j’en suis ravie. J’adore les trains ! Je m’y sens comme dans une bulle, c’est confortable et reposant, un pure bonheur.

Enfin, quelques fragments de Moscou, une étape obligatoire entre ma ville et la France…

A très bientôt !

Share Tweet Pin It +1
Previous PostSuisse allemande
Next PostA deux heures de Paris

4 Comments

  1. sioban_parker
    3 années ago

    Ah, Volgograd, c’est une ville mythique ! Je suis ravie d’en voir des photos récentes. Les documentaires sur février 1943 ne rendent pas bien…
    Comme toujours, j’admire les couleurs magnifiques de tes photos.
    Et j’adore la basilique de Basile, qui est particulièrement flamboyante sur tes photos !
    Sioban

    Reply
    1. Anna Autumnalys
      3 années ago

      Coucou Sioban,

      Merci pour ton commentaire! Je suis très contente de te voir ici, je crois que tu es ma première lectrice 🙂

      Maintenant ces vacances me paraissent bien loin… et comme le plupart de mes collègues, je suis déjà en train de rêver des vacances de la Toussaint :))

      Reply
  2. Mouchet
    4 semaines ago

    malheureusement on ne voit pas les photos, erreur de chargement

    Reply
    1. Anna Autumnalys
      3 semaines ago

      oups, merci beaucoup de l’avoir signalé ! 🙂

      Reply

Leave a Reply